www.marocantics.com > Céramiques-Mokhfias-Metreds.

Metred "Gomra"

Metred "Gomra"

L‘appellation « gomra » veut dire "pleine lune" et s’explique par la taille exceptionnelle, hors normes, de ces pièces très rares.Graphisme en gris bleu tendre et marron clair.
Diamètre : 62 cm.
Fès - fin 16ème-début 17ème siècles.



Mokhfia "Ain Hajla"

Mokhfia "Ain Hajla"

Cette appellation signifie"oeil de perdrix".Nous avons là le motif originel de ce qui sera dénommé plus tard "tortue".
Quatre compositions florales forment des mandorles en contrepoint de quatre oeillets éclatés d'un bleu soutenu.
Diamètre: 38 cm.
Fés- 18ème siècle.


MOKHFIA "au derviche"

MOKHFIA "au derviche"

Pièce qui à priori s’inscrit dans le registre des mokhfias « à 4 feuilles », mais présente un motif décoratif tout àfait atypique.
On distingue nettement dans chaque "feuille" un personnage les bras écartés, portant ce qui semble être un burnous (reminiscence du "manteau de derviche" soufi?) et pratiquant une danse tournante.
Diamètre: 31 cm.
Fès-17ème-18ème siècle.


MOKHFIA AUX GRENADES

MOKHFIA AUX GRENADES

Décor quasi- monochrome bleu,à motif de grenades, le fruit fétiche du répertoire arabo-andalou.
Le fond du mokhfia est divisé en huit parties ( DIOUR) logeant chacune une grenade surmontée d’une arcature ou ‘MIHRAB’. Le centre est décoré d’une représentation stylisée du sceau de Salomon, enserrant un oeil symbolique dont partent des rayons.
Grande sobriété d’un décor très élégant.
Diamètre:35 cm.
Fès, 18 ème siècle.


Mokhfia aux mihrabs.

Mokhfia aux mihrabs.

Un exemple trés representatif des productions fortement marquées par l'influence des maitres potiers soufis.La pièce est en effet toute en symboles ésotériques:
-Le décor central rayonnant rappelle le cycle de la vie et de l'eternel recommencement
-Le premier cercle de la pièce,tapissé de "noqtas",s'achève sur le poutour d'un liseré ou les simples noqtas deviennent les représentations de "l'oeil soufi".
-Le décor final aligne enfin huit mihrabs d'ou pendent autant de lampes de mosquée.
Diamètre: 32 cm.
Fés- 18ème siècle.


Mokhfia aux oeillets

Mokhfia aux oeillets

Grand classique de la céramique de Fés,le motif aux oeillets est traité ici en décor tapissant .Le centre du mokhfia figure une roue de la vie logée dans un carré puis un cercle d'ou partent des rayons figurant une série de colonnes.Le bleu tendre de facture ancienne domine.
Diamètre: 33 cm.
Fés- 18ème siècle.


Mokhfia aux tréfles.

Mokhfia aux tréfles.

Pièce divisée en six registres(Diours) à arcatures.Ornementation florale de palmettes et fleurs(strélésias?).Décor central rayonnant.
Diamètre: 32 cm.
Fés- 18ème siècle.


MOKHFIA Quatre feuilles.

MOKHFIA Quatre feuilles.

Modèle à ‘4 feuilles’ au décor floral.
Les tons classiques jaune tendre et émeraude sont soulignés par un mauve clair que l’on ne trouve que rarement, et qui est différent de la couleur ‘ZBIBI’ de certaines pièces anciennes. Les motifs intercalaires entre les feuilles représentent des fleurs d’agave.
Diamètre:31 cm.
Fès- 18ème siècle.


Mokhfia.

Mokhfia.

Mokhfia à six registres reprenant un décor classique de palmettes enroulées et fleurs à quatre pétales , dans des arcatures symbolisant des mihrabs.
Diamètre : 31 cm
Fés - 18ème siècle.


Mokhfia.

Mokhfia.

Mokhfia à somptueux décor végétal de sboulas et oeillets éclatés, partant d'une ornementation centrale rayonnante.
Couleur quasi-monochrome bleue tendre.
Diamètre : 32 cm
Fés - 17ème siècle.


Mokhfia.

Mokhfia.

Ancien mokhfia à décor dit "Aïn hajla" ou oeil de perdrix.
Ce motif en s'abatârdisant a abouti à la fin du 19ème siècle au décor trés galvaudé dit "tortue".
Fés - 18ème siècle.


Mokhfia.

Mokhfia.

MOKHFIA
Modèle à quatre feuilles au décor floral de mondorles.
Les tons classiques jaune tendre et émeraude sont soulignés par un mauve clair que l’on ne trouve que rarement, et qui est différent de la couleur "ZBIBI" de certaines pièces anciennes. Les motifs intercalaires entre les feuilles représentent des fleurs d’agave.
Diamètre: 31 cm.
Fès, 17é ou début 18é siècle.


Mokhfia.

Mokhfia.

Décor géométrique partant d’un motif central en marguerite pour se décliner en étoiles de DAVID , tapissant l’intégralité de la pièce.
Les motifs floraux et géométriques s’imbriquent étroitement. La pièce garde cependant une symétrie parfaite.
Diamètre : 30 cm.
Fès, 18é siècle.